Rouleaux Derma sans danger pour les soins de la peau noire

Rouleaux Derma sans danger pour les soins de la peau noire

De nombreux cas de modification de la pigmentation de la peau africaine ou indienne sombre résultant de traitements cosmétiques ablatifs ont été rapportés. Les traitements cosmétiques ablatifs tels que les peelings chimiques et la microdermabrasion éliminent les couches superficielles de la peau. Ce traumatisme stimule ensuite la croissance de nouveau collagène dans la peau restante.

Ces traitements ne sont plus recommandés pour les personnes à la peau plus foncée en raison de leur capacité à provoquer une hyperpigmentation sur une peau noire. Les rouleaux de derma ou les aiguilletages ne retirent pas les couches superficielles de la peau, mais créent plutôt des microcanaux à travers la peau. Ces minuscules canaux provoquent de légers traumatismes dans les couches profondes de la peau, ce qui augmente naturellement la production de collagène.

Une étude a montré qu'il peut augmenter l'induction de collagène jusqu'à 1000% (1). Des recherches récentes ont montré que cette thérapie très efficace peut être utilisée en toute sécurité dans le cadre de régimes de soins de la peau noire. L'étude a montré que l'utilisation d'un derma roller n'entraîne aucune perte de mélanocytes.

Cela le rend sans danger pour tous les types de peau (2). Il a également été rapporté que l’utilisation du rouleau compresseur pourrait en fait aider à réguler la signalisation entre les mélanocytes et d’autres cellules. Cela pourrait en faire un traitement utile pour l'hyperpigmentation des peaux noires à l'avenir. Nous attendrons les recherches futures pour le confirmer.

  1. 4-Schwartz et al, 2006, Internet paper. Réflexions abstraites sur la THÉRAPIE PAR INDUCTION AU COLLAGÈNE (CIT) Hypothèse relative au mécanisme d’action de la thérapie par induction du collagène (CIT) utilisant des micro-aiguilles; 1ère édition février 2006. 2ème révision janvier 2007 Horst Liebl

  2. Aust, MC, K. Reimers, C. Repenning, F. Stahl, S. Jahn, M. Guggenheim, N. Schwaiger, A. Gohritz et PM (2008). Induction percutanée de collagène: rajeunissement cutané peu invasif sans risque d'hyperpigmentation - réalité ou fiction? Plast Reconstr Surg. 122 (5), 1553-63.

0 commentaire

Écrire un commentaire

Les commentaires sont modérés